DÉPISTAGE > PROJETS

DEPIPART : Evaluation comparée des facteurs influençant la participation des hommes aux dépistages du cancer du côlon et de la prostate

Coordinateur : Célia Berchi

Objectifs : - Identifier parmi les caractéristiques des programmes de dépistage des cancers de la prostate et du côlon celles qui constituent des freins ou au contraire des moteurs à la participation des hommes à ces dépistages afin de tenter d’expliquer les différences de participation entre ces dépistages.
- Vérifier si les hommes participeraient autant au dépistage du cancer de la prostate s’ils connaissaient mieux les caractéristiques de ce dépistage et en particulier le bénéfice potentiel de cette action au regard des risques qu’elle engendre.

Méthodes : Les préférences des hommes pour les caractéristiques des différents dépistages seront estimées au moyen d’un modèle de choix discrets, basé sur l’envoi de questionnaires. Ces questionnaires proposent aux personnes interrogées de choisir parmi plusieurs paires de scénarios fictifs celui qu’elles préfèrent. Les scénarios sont constitués d’attributs susceptibles d’influencer les individus dans la participation au dépistage : modalités de réalisations du dépistage (prise de sang, prélèvements de selles, coloscopie), efficacité des dépistages en terme de réduction de la mortalité, effets délétères, fréquence de dépistage et coût pour l’individu (ticket modérateur).
L’enquête sera complétée par le recueil d’informations concernant les caractéristiques personnelles des répondants (âge, commune de résidence, niveau scolaire et informations concernant leur niveau de connaissance de la maladie). L’analyse des préférences des patients est basée sur l’estimation de leur fonction d’utilité pour la participation à un programme de dépistage.
L’étude sera conduite dans les 4 régions du Nord Ouest de la France (correspondant au Cancéropôle Nord-Ouest) : Nord-Pas de Calais, Picardie, Haute et Basse-Normandie. Le nombre de questionnaires nécessaire étant de 600, et sur la base d’un taux de participation attendu de 30 à 40%, un total de 2000 hommes âgés de 50 à 74 ans sera contacté. L’échantillon sera constitué à partir des listes électorales disponibles dans les préfectures ou sous-préfecture des départements concernés.

Financeur : Institut National du Cancer